Le jeu


Le jeu, une composante indispensable à l’équilibre psychologique du chien.

1) Dans le cadre de la relation chien – chien.

Jusqu’à la puberté, le jeu permet de construire tous les éléments de la socialité du chiot et participe à son épanouissement. On y retrouve des comportements locomoteurs (course), agressifs (grognements), sexuels (chevauchements), alimentaires (prise en gueule), mais sans aucune finalité fonctionnelle. Il devient plus tard un rempart contre certaines formes d’agressivité.

2) Dans le cadre de la relation homme – chien.

Construire une relation au travers du jeu permet de mettre en place une éducation autour du renforcement positif. Les interactions entre le chien et l’homme sont alors exclusivement amicales, ce dernier gagne la confiance de son compagnon, il en résulte une relation de qualité. Par ailleurs, il permet aussi de stimuler le mental du chien en l’obligeant à trouver des stratégies.